Points des maisons
FER : 144 points
EMERAUDE : 25 points
RUBIS : 53 points
CRISTAL : 125 points
SAPHIR : 95 points
ENSEIGNANTS : 95 points
PERSONNEL : 25 points
FANTÔMES : 0 points

Voter pour nous



SUJET PRD
SUJET BAZZART
Pandora ›› Ex ungue leonem
RSS
RSS




Pandora ›› Ex ungue leonem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 85
Lettre reçue le : 09/08/2014
Age : 26
Localisation : Dans la salle d'entraînement

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS:

Parchemin rédigé par Pandora Fenwick, Sam 9 Aoû - 19:05




je découvre mon statut
ET DANS LES TÉNÈBRES BRILLE UNE LUMIÈRE, UN ESPOIR..
ils ont dit que j'devais le protéger




Mes parents m'ont baptisée Pandora & j'ai eu la chance de porter leur nom, Fenwick. Mais habituellement, on m'appelle plutôt Fen’ (et non Panda). Je suis pas la plus forte ni la plus belle, j'suis plutôt Énergique, optimiste, battante, active, attentionnée, à l'écoute, mature & Hyperactive, impatiente, méprisante, méfiante, manipulatrice. . On m'a attitrée Combattante. J'suis plutôt douée à tout ! Mais particulièrement combat au corps à corps, au maniement des armes de lancer et au maniement du  kusarigama et ses dérivés. J'serais quelqu'un de serviable et de courageux apparemment. On m'a dit que j'allais protéger des d'moiselles. Mais personne m'a dit qu'elles étaient en détresse !



MAIS J'AI BEAU DIRE C'EST PLUTÔT COOL D'ÊTRE UN CHEVALIER
j'crois j'suis censé être servant



Quia ego nominor leo
Parce que je m’appelle Lion.


6 août 1995.
On aurait pu penser que Pandora était née d’un amour inconditionnel. Après tout, la venue au monde d’un petit être chétif, qui pourtant avait vocation à, un jour, protéger les sorc’ières. Mais comme Pandora l’apprendra très jeune, ce n’était pas le cas ; sa mère faisait partie de ces gens qui étaient d’une honnêteté sidérante, qui ne cachait rien à sa progéniture et l’éduquait en la considérant déjà adulte. Un père toujours absent, des précepteurs, un univers comblé de richesses… Et Pandora se livrait malgré tout à une vie de simplicité presque inimaginable pour quelqu’un de sa position.

Sa mère, tant qu’elle en eut la force, mit un point d’honneur à faire de son éducation un enseignement exemplaire ; culture, manières, un brin de philosophie. Mais déjà depuis son plus jeune âge, Pandora aimait par-dessus tout se livrer à des activités physiques. Ainsi, au cours de son enfance, elle s’essaya à l’équitation, à la natation, au tir à l’arc et à de nombreux sports de combat – ce qui facilitera d’ailleurs, ses deux premiers cycles à Bellarosa. Une telle possibilité d’apprentissage fut, d’ailleurs, l’un des seuls luxes qu’elle apprécia vraiment dans sa vie.


Le lycée fut la période de sa vie la plus laborieuse. La figure absente de son père qui, pourtant, la poussait à exceller en tout, ne la rendait pas spécialement sociable. Quant aux activités extra scolaires, elle les laissa toutes tomber, prenant à peine le temps de faire ses devoirs, consacrant tout son temps libre à s’occuper de sa mère. Ses résultats commencèrent à chuter malgré elle et, son père, ne daigna pas passer plus de deux jours par mois à la maison.

Bien sûr, il y avait tout un tas de personnes pour s’occuper de sa mère ; les meilleurs médecins du monde se déplaçaient pour elle, le personnel de santé qui avait envahi leur grande demeure était dix fois plus que suffisant, des instituts de recherche sur sa condition avaient reçu des donations surpassant l’entendement. Mais Pandora avait à leur égard une méfiance viscérale, d’autant plus que sa mère ne se portait pas mieux. Elle laissait peu à peu la lueur d’espoir s’éteindre en elle, et, résignée, s’efforçait de passer le plus de temps possible avec cette femme merveilleuse qui avait consacré les seize dernières années de sa vie à s’occuper d’elle.


5 août 2011
Un mauvais pressentiment habitait Pandora. Un malaise constant, oppressant lui comprimait la cage thoracique. Elle avait le sentiment d’agoniser, de sombrer peu à peu.

La journée de cours fut interminable. L’impatience exacerbait son malaise. Vous connaissez tous ce sentiment, ou rien ne peut vous satisfaire, ou la vie est fade, ou vous vous sentez désemparé parce que, quelque part, quelque chose de plus important vous attend. La seule raison pour laquelle Pandora résistait au sentiment d’urgence qui l’habitait, à cette folie soudaine que lui dictait son instinct, c’était la certitude que son comportement décevrait beaucoup sa mère. Alors elle prit son mal en patience, attendit, vécut cette atroce torture comme seuls les adolescents savent le faire.

Cette décision, elle la regretterait toute sa vie.
Quand elle rentra chez elle, ce fut un des hommes de main de son père qui l’y attendait, la mine austère, professionnelle. Il la salua d’un signe de tête avant de lui annoncer la nouvelle : sa mère les avait quittés. Elle avait beau eu s’y préparer, le choc n’en fut pas moindre pour Pandora ; son monde s’écroula, les ténèbres suffocantes l’enveloppèrent et le reste de l’univers s’estompa. Elle n’entendit pas quand lui annonça que son père arriverait dans quelques jours, qu’il serait là pour les funérailles – pourquoi se donner tant de peine, alors qu’il n’avait jamais été là ?

Durant ces quelques jours, elle fit à peine Ethan Fenwick. Ne l’appela jamais « papa ». De toute façon, ses conversations téléphoniques semblaient bien plus importante. Si avant elle n’avait que faire de cette figure absente, que son moral d’acier était même – et resterait – un modèle pour elle, une rancœur à son égard se nicha en elle et ne disparaîtrait pas de sitôt.


Une semaine.
Une longue semaine de vide, où elle n’avait pas fêté son anniversaire, si ce n’était un bref dîner avec son père qui lui rappelait ce temps où, il lui avait appris à jouer au piano – il était donc bien venu à la maison, elle l’avait simplement occulté  dans son chagrin – ou encore ces rares vacances qu’ils avaient passés ensemble, à l’autre bout du monde, découvrant de nouveaux paysages, de nouveaux horizons.
Mais personne ne pouvait vivre uniquement de souvenirs.

Une semaine d’inertie.
Allongée dans son lit, dans cette somnolence constante qui s’emparait souvent de l’âme en peine, Pandora se sentit soudain fiévreuse. D’abord des picotements, puis une douleur tenace et surnaturelle lui brûla le poignet. Elle crut d’abord, brièvement à un rêve, mais la douleur s’intensifia peu à peu, jusqu’à devenir insupportable. Malgré elle, des larmes perlèrent au coin de ses lèvres et un hurlement muet s’étouffa dans sa gorge. Elle roula hors du lit, rampa jusqu’à la salle de bain attenante où, à la lumière, elle put voir le tatouage se former, aux couleurs trop vivaces pour n’être que de l’encre, aux détails trop parfaits pour être l’œuvre d’un quelconque tatouer. Mais la douleur brouillait sa vision. Elle se recroquevilla, poignet contre son cœur, priant de toutes ses forces pour que cela cesse.


Lettre et billets d’avion en main, un sac contenant le strict nécessaire sur le dos (à quoi bon s’embarrasser de babioles et de vêtements, quand une nouvelle vie s’offrait à vous et que vous aviez un compte en banque bien garni ?), Pandora leva une énième fois le nez sur le tableau d’affichage. Embarquement dans dix minutes.

Une énième fois, elle tenta de joindre son père sur son téléphone. Une énième fois, elle tomba sur le répondeur. Elle se répugnait à cet option mais se résolut à lui laisser un message.

« Papa, je… Je suis sur le point de prendre l’avion à Philadelphie. J’ai reçu une lettre d’admission pour une école un peu particulière, Bellarosa, j’ai décidé de partir. J’ai essayé de te joindre pour qu’en en discute mais… bref. »

Elle jeta un regard sur son poignet tatoué et prit une profonde inspiration, sa voix se faisant plus assurée.

« Je ne peux pas t’expliquer en détails au téléphone, mais, je ne pense pas qu’on va se revoir. Mais t’en fais pas, tout ira bien… au revoir. »

Sa nouvelle vie l’attendait.


L’arrivée à Bellarosa fut difficile ; il n’y avait qu’une seule autre combattante, Olympe, qui soyons franc, n’avait pas un niveau exceptionnel. Pourquoi était-ce elle la première combattante de l’histoire plutôt que Pandora ? Que le monde était étrange !

Si le côté garçon manqué de Pandora faisait qu’elle s’adaptait plutôt bien à ce milieu masculin, elle n’était pas certaine que le milieu masculin s’adaptait à elle. Certains se montraient hautins, méprisants, soutenant que seuls les hommes pouvaient venir en aide aux sorc’ières. Allons donc ! Elle était certaine, pour sa part, que la liaison devait être beaucoup plus aisée entre deux personnes du même sexe ; lier deux personnes était déjà assez difficile comme ça, non ?

Elle prit l’ambiance générale comme un défi personnel. Elle effectua son cycle d’adaptation en un temps record, puis enchaîna son cycle d’initiation en deux ans plutôt que trois. Elle s’investissait dans ses études comme personne et mettait un point d’honneur à ne pas tolérer le moindre échec. Vous trouvez Pandora exigeante envers les autres ? N’oubliez jamais qu’elle est dix fois plus exigeante envers elle-même.  Elle insista même pour suivre à la fois l’aurumancie et la localimancie, tout en faisant son initiation à la préparation. Une telle détermination de sa part lui interdit toutes activités extrascolaires, vacances, ou quoi que ce fût. Mais désormais, elle était prête, elle allait entamer son cycle de Préparation, la dernière étape de ses études, pour enfin devenir une combattante. Elle restait, fébrile, dans l’attente de la Promesse.


Deux événements suivirent et furent plutôt dérangeants pour Pandora.

Le don lui vint cet été-là. Il se manifesta soudainement, au cours d’un entraînement. Un flash de perspicacité qui lui permit de percer la défense de son adversaire à une vitesse effroyable. Instinctivement, elle sut que c’était le Vif de Fer, une connaissance du soi nouvelle qui lui donnait ces capacités hors norme. Elle fit passer cela pour un coup de chance, telle l’adroite manipulatrice qu’elle était. Puis travailler encore plus dur pour dissimuler son don. Car, comme on lui avait expliqué, il était intime. Et c’était ce qu’elle ressentait réellement, une timidité maladive quand le sujet venait à être évoqué, un pincement au cœur, une étrange sensation que le Vif de Fer révélait ce qu’il y avait de plus profond en elle, une composante de sa personnalité que jamais elle ne voulait révéler. Bien sûr, loin d’être aussi émotive, Pandora se contentait de se mentir en soulignant en son for intérieur combien ce secret pourrait un jour se révéler être un avantage stratégique considérable.

Le deuxième événement fut bien plus surprenant encore. Elle avait envoyé un hibou à son père, il y avait deux ans de cela, pour lui dire que tout allait bien et ils échangèrent quelques mots régulièrement par l’intermédiaire de Souffl’nuit, son majestueux hibou grand-duc. L’oiseau, par ailleurs, la faisait s’enorgueillir de sa position de combattante plutôt que de sorc’ière, ces dernières n’ayant le droit qu’à des chouettes pour leurs courriers. Toujours était-il qu’un beau jour, son père se présenta à l’école comme étant le nouveau professeur d’elle-ne-savais-quoi-moldu – elle avait déjà fini cette partie des études, après tout, et heureusement. Effrontée comme elle l’était, elle lui demanda de changer de nom. Ainsi reprit leur relation père-fille.
Pour le moment, méfiante et suspicieuse, elle limite leurs contacts – même si elle éprouve une affection certaine pour l’homme qu’elle n’avait que trop peu vu, elle ressentait sa présence soudaine comme une invasion de son petit monde.




J'VOUDRAIS BRILLER COMME UNE ETOILE MAIS J'AI PEUR QU'ON ME
perde de vue si jamais le ciel se voile



Ex ungue leonem
On reconnaît le lion à sa griffe.


La nuit était tombée sur la salle d’entraînement. Nuit d’hiver, nuit glaciale, et la plupart des élèves se restauraient, à présent, s’empiffrant probablement de denrées délicieuses pour lutter contre le froid et récupérer ces calories si chèrement dépensées dans la journée.
Madley le premier, j’en suis certaine…

La pensée contrariante dessina un pli amer sur la bouche de Pandora. Elle prit une profonde inspiration et reprit ses exercices avec une précision teintée d’acharnement. Le miroir lui reflétait son image. Pas spécialement grande, elle avait une de ces musculatures déliées, toute en souplesse, qui trahissaient l’agilité plutôt que la force brute – bien que celle-ci fut présente – pourtant renforcée d’une solide ossature. La robustesse de son corps manquait certainement de féminité, de courbes, et ce même sur son visage qui gardait encore quelques douceurs juvéniles ; mâchoire carrée, pommettes saillantes endurcissaient son air souvent revêche. Le brun de son regard pouvait, selon son expression, se faire suave ou pareil à l’acier, le pli de ses lèvres pouvait, à de rares occasions, se fendre en un sourire adorable. La cascade châtain de ses cheveux, souvent attachée en une queue de cheval austère, donnait à son physique une douceur féminine une fois lâchée.
Elle scrutait avec attention le moindre défaut dans ses mouvements, dans la position de ses membres qui pourrait entacher sa technique d’imperfection.

La connaissance de soi était, selon Pandora, le facteur indispensable à la parfaite maîtrise de son corps et de son art en tant que combattant. Alors chaque fois, elle se plongeait dans cet exercice étrange ; alors qu’elle perpétuait ses enchaînements voués à entretenir son physique, elle exerçait aussi son mental, listant inlassablement ses forces et ses faiblesses morales.
Énergique, battante, active. Elle pouvait sentir cette force qui palpitait en elle, ce dynamisme incessant, cette vivacité d’esprit qui la rendait intenable, au meilleur de sa forme la plupart du temps. Non, jamais elle ne rechignerait à un entraînement à l’aube, jamais elle ne préfèrerait le confort de son lit à une bonne séance d’exercice. Toujours partante, Pandora relève tous les défis.
Optimiste et mature. C’est la fin de l’âge infantile, celui où on a de cesse de s’inquiéter du futur, cette période incertaine et adolescente qui, il y a quelque temps, l’enchaînait aux vanités de ce monde. Pandora est tout simplement positive, réfléchie et ne s’embarrasse pas de piailleries futiles. Elle a trouvé son équilibre entre l’état alerte du combattant toujours prêt à défendre, et la sérénité du guerrier économe, qui jamais n’esquisse un mouvement pour rien. Une forme de sagesse qui se développera encore avec le temps, instaurant pragmatisme dans sa vie.
Attentionnée, à l’écoute. Pandora a beau le cacher, son air spartiate dissimule une belle âme, un cœur battant qui, à qui sait l’entendre, frémit de bonheur au contact des autres. Pas nécessairement bavarde et très peu à l’aise quand il s’agit de prouver son affection, cette jeune femme le démontrera par son oreille attentive et ses gestes simples, des attentions toutes bêtes qui, l’air de rien, réchauffent les soirées les plus froides.

Mais il y a toujours le revers de la médaille, elle le sait. En équilibre précaire, et pourtant certaine de son mouvement, elle continue sa valse martiale tout en s’attaquant à ses défauts. Ils sont, souvent, le revers de ses qualités ; ils ont, comme ces dernières, des avantages et des inconvénients. Elle ne les visualise pas comme des forces négatives, mais comme une part entière de sa personnalité, un côté plus sauvage à dompter. Car tout est parfaitement mesuré dans sa balance.

Hyperactive, impatiente, parce que l’énergie débordante qui l’habite dépasse les limites, parce qu’elle ne peut pas se confiner aux parois de son univers, elle a besoin d’exprimer sa bravoure, besoin de prouver sa valeur. Elle n’a pas un instant à perdre ; Pandora vit à un rythme effréné qui agace particulièrement.
Méprisante, altière, puisqu’elle est la meilleure, parce qu’elle se bat pour l’être, parce qu’elle ne peut pas perdre. Elle doit être digne du modèle que représente son père. Pourquoi s’embarrasser des autres, s’ils ne peuvent l’égaler ? Pourquoi chercher autre chose que la compétition ? Pourquoi ne pas faire preuve de franchise, quand il s’agit de faiblesses ? Ah, l’hypocrisie ! Une tare si humaine que Pandora déteste par-dessus tout.
Méfiante, manipulatrice. Qui a donc rencontré une lionne qui ne fût farouche ? Pandora ne fait pas exception, elle est la lionne de la maison Fer comme personne d’autre ne peut l’être ; calculatrice, prédatrice, à toujours sortir son épingle du jeu, teintant parfois sa naturelle froideur d’une espièglerie cruelle propre aux félins.

Défauts et qualités, ces traits de caractères si grossiers une fois exprimés par les mots, n’ont aucune, aucune importance ! Ils sont futiles, ils sont tous dissimulés soigneusement derrière son masque de détermination. Elle veut gagner, être la meilleure, surpasser tout le monde, ne pas se contenter du titre de deuxième femme combattante ! Une femme ! Certains croient pouvoir lui marcher sur les pieds juste à cause de son sexe, ô pauvres ignorants, qu’ils avaient pu goûter de son fiel, à notre majestueuse lionne…

Elle trébuche. Chute. Peste.
L’équilibre, la balance parfaite de son âme, la valeur inconditionnelle de la battante chevronnée, elle ne l’a pas atteinte.




j'suis derrière l'écran


YOPLA ; moi c'est Moody Poison ou Matou ou tout simplement (Mon prénom ? Que c'est indiscret !) ; j'ai 22 PRINTEMPS & un cerveau ramoli en plus. J'ai aussi unbien joli avis sur ce mignon forum (bien que les fautes d'accords des participes passés un peu partout piquent les yeux), & attention, j'ai même une suggestion ? Hum, nous offrir des cookies à l'arrivée ! En fait j'me suis précipitée sur le forum. J'le connaissais d'une gentille petite personne qui m'a aiguillée sur PRD !. Oh et puis j'vous aime fort, la preuve j'ai fais l'élève sage j'ai lu le règlement, et qu'il est sournois votre système !


(c) MEI SUR APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 831
Lettre reçue le : 18/04/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: vide
PETITES CHOSES A SAVOIR: Catholique pratiquante quand ses traditions reprennent le dessus ✻ pense constamment à sa famille qui lui manque énormément ✻ couve une haine dévorante contre a peu près tout le monde ✻ déteste le monde et ses promesses horribles ✻ ne crois personne et surtout pas elle-même ✻ espère secrètement retrouver son frère ✻ n'a jamais oublié son premier amour ✻ est toujours vierge mais le garde au fond d'elle même ✻ a une dépendance secrète ✻ a énormément de mal à se faire des amis ✻ est terriblement timide ✻ cache un caractère fougueux et sans pudeur
LIENS:

Parchemin rédigé par Espérance Dilys, Sam 9 Aoû - 19:13

Bienvenue, bienvenue  I love you 
Je suis ravie de te voir parmi nous, si jamais tu as des questions, ma boîte MP, comme celles des membres du staff sont grandes ouvertes et n'attendent que toi !

Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de lire ton histoire !  sperman: 
Et notre système n'es pas vicieux du tout, d'abord   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 218
Lettre reçue le : 10/07/2014
Age : 23
Localisation : Dans sa tour d'ivoire en train de dessiner !

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR: ❖ Mon vrai nom est Delanay. ❖ J'ai choisit de m'appeler Odgen ❖ Je ne sais pas qui sont mes vrais parents et je n'ai jamais cherché à le savoir. ❖ Je vis à Bellarosa, que je considère comme ma nouvelle famille. ❖ Je suis fasciné par les combattants, par les hommes en général en fait. J'en suis presque jalouse ❖ Un jour je serais créatrice de mode ou artiste peintre.
LIENS: Peter Peakes : lié à lui, il est mon combattant

Parchemin rédigé par Leopoldine C. Odgen, Sam 9 Aoû - 19:42
Bienvenue parmi nous  :rush: :clap: :hunhun: 
Bon courage pour ta fiche ! Et ravie de voir ce prédéfinis très intéressant, être pris ^^ j'adore Zoey Deutch  :exciiiiiiteeeed: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 152
Lettre reçue le : 04/08/2014
Age : 35
Localisation : A la foutue recherche des hippogriffes...

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Jeu complet de Bavboules, 10g de poudre à vomir, 1 plume à papote, 2 chocogrenouilles, 1 théière ensorcelée qui me donne infiniment du thé bien chaud.
PETITES CHOSES A SAVOIR: Sévère, strict et pointilleux quant à la scolarité des combattants et envers les sor'cières lorsqu'elles se mettent en danger. Taquin et blagueur avec les personnes qu'il souhaite mettre à l'aise. Surprotège la maison Saphir mais protège toutes les sor'cières en attendant sa Liaison.
LIENS: Il vaudrait mieux aller voir dans ma fiche de liens :p

Parchemin rédigé par A. Grigori Shelgan, Sam 9 Aoû - 20:12
Bienvenue parmi nous  :hunhun: 
Une combattante, trop bien   en plus le prénom  
Bonne chance pour ta fiche, si tu as des souci je t'en prie, entre combattants     Et n'hésites pas à harceler le staff si tu as besoin, j'ai testé leurs limites, ils n'ont jamais craqué  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 85
Lettre reçue le : 09/08/2014
Age : 26
Localisation : Dans la salle d'entraînement

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS:

Parchemin rédigé par Pandora Fenwick, Sam 9 Aoû - 21:21
Awn j'ai à peine fait un petit morceau de fiche que vous êtes déjà là pour m'accueillir, vous êtes des amouuuurs ♥

Merciiiii !
(Oui, promis, je m'attaquerai sauvagement au staff avec un ouragan de questions ! Foi de combattante ! 8D)

P.S. En plus d'avoir un ava qui roxxe, tu as les parfaites paroles de chansons, Grigori. On va être coupains, toi et moi. *_*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 152
Lettre reçue le : 04/08/2014
Age : 35
Localisation : A la foutue recherche des hippogriffes...

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Jeu complet de Bavboules, 10g de poudre à vomir, 1 plume à papote, 2 chocogrenouilles, 1 théière ensorcelée qui me donne infiniment du thé bien chaud.
PETITES CHOSES A SAVOIR: Sévère, strict et pointilleux quant à la scolarité des combattants et envers les sor'cières lorsqu'elles se mettent en danger. Taquin et blagueur avec les personnes qu'il souhaite mettre à l'aise. Surprotège la maison Saphir mais protège toutes les sor'cières en attendant sa Liaison.
LIENS: Il vaudrait mieux aller voir dans ma fiche de liens :p

Parchemin rédigé par A. Grigori Shelgan, Sam 9 Aoû - 21:32
Arh, tu fais ressortir mon côté tyran  :cochon: 
Oh oui, de toute façon tu as déjà un lien de réservé chez moi :D (ou il sera réservé demain, j'ai trop de problèmes de connexion   )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parchemin rédigé par Invité, Sam 9 Aoû - 21:38
Bienveeenuuuuuuuue !  :youhou:

Je n'ai pas vu l'âge de ton personnage mais peut être que l'on se croisera dans une salle de classe   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 85
Lettre reçue le : 09/08/2014
Age : 26
Localisation : Dans la salle d'entraînement

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS:

Parchemin rédigé par Pandora Fenwick, Sam 9 Aoû - 21:51
Grigori > Owiii, un lien un lien ! *_* Faudra qu'on en papote !

Eirlys > Ben, ma p'tiote est en troisième cycle, alors je ne sais pas ! Mais on se croisera au cours d'un RP, à l'occasion, ça sera avec joiiiie ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 831
Lettre reçue le : 18/04/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: vide
PETITES CHOSES A SAVOIR: Catholique pratiquante quand ses traditions reprennent le dessus ✻ pense constamment à sa famille qui lui manque énormément ✻ couve une haine dévorante contre a peu près tout le monde ✻ déteste le monde et ses promesses horribles ✻ ne crois personne et surtout pas elle-même ✻ espère secrètement retrouver son frère ✻ n'a jamais oublié son premier amour ✻ est toujours vierge mais le garde au fond d'elle même ✻ a une dépendance secrète ✻ a énormément de mal à se faire des amis ✻ est terriblement timide ✻ cache un caractère fougueux et sans pudeur
LIENS:

Parchemin rédigé par Espérance Dilys, Dim 10 Aoû - 9:18

J'adore déjà le début   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 46
Lettre reçue le : 09/08/2014

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS:

Parchemin rédigé par Ethan Fenwick, Dim 10 Aoû - 12:07
Ah ma fille, que c'est une belle fiche. Je t'ai bien éduquée. /sbaf/

Je crois que notre relation va être épique x).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 831
Lettre reçue le : 18/04/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: vide
PETITES CHOSES A SAVOIR: Catholique pratiquante quand ses traditions reprennent le dessus ✻ pense constamment à sa famille qui lui manque énormément ✻ couve une haine dévorante contre a peu près tout le monde ✻ déteste le monde et ses promesses horribles ✻ ne crois personne et surtout pas elle-même ✻ espère secrètement retrouver son frère ✻ n'a jamais oublié son premier amour ✻ est toujours vierge mais le garde au fond d'elle même ✻ a une dépendance secrète ✻ a énormément de mal à se faire des amis ✻ est terriblement timide ✻ cache un caractère fougueux et sans pudeur
LIENS:

Parchemin rédigé par Espérance Dilys, Dim 10 Aoû - 12:35
Une fiche d'une qualité surprenante, sans aucune faute (enfin sauf une toute petite ici : elle put voir le tatouage se former, aux couleurs trop vivaces pour n’être que de l’encre, aux détails trop parfaits pour être l’œuvre d’un quelconque tatouer plutôt tatoueur non ?). Tu as tout à fait compris le pv, tu te l'as super bien approprié, bref j'adhère, j'adore !

Et pour ton cycle, ne t'en fais pas c'est tout bon, elle a bien rejoint à ses dix sept ans la deuxième année du second cycle vu qu'elle avait l'âge pour et qu'elle était au niveau des autres élèves grâce au cycle d'adaptation.

Pour moi tout est bon donc je suis ravie de pouvoir te valider  :exciiiiiiteeeed: 



❝ accio validation !
• bienvenue, bienvenue ! •





Bienvenue à Bellarosa !
Félicitations jeune Combattant, te voilà officiellement validé et accepté dans le monde magique qui est le nôtre ! Ta nouvelle maison t'ouvre grand les bras et t'attend pour faire plus ample connaissance mais, avant, il va falloir remplir quelques paperasses administratives  :kingjoeffrey: 

Déjà, il va falloir passer à la case recensement, histoire qu'on sache si tu as un familier (recense le ici), si tu as un Don et aller signaler que ta petite bouille est rien qu'à toi.

Et voilà, rien de plus à faire, tu vas pouvoir aller courir dans les couloirs juste après ton petit passage au bureau de la secrétaire. Tu as déjà tout fait ? Bravo morray  :gihiii: 

Il ne te manque plus que des liens pour mieux t'intégrer, des rps pour te rendre populaire et pourquoi pas un petit scénario pour agrandir ton cercle privé ?   

Mais si jamais tu es perdu, que t'as absolument rien compris, hésite pas à mpotter Espérance, Hannah, Cináed , Aaron, Anastasia ou encore Eloïse, elles seront ravies de t'aider     

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 85
Lettre reçue le : 09/08/2014
Age : 26
Localisation : Dans la salle d'entraînement

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS:

Parchemin rédigé par Pandora Fenwick, Dim 10 Aoû - 13:00
Awn merci Espé ♥

Effectivement, c'était une coquille, et je ne serai pas étonnée qu'il y ait d'autres fautes qui se cachent, je t'avoue que je ne me suis pas relue ^_^'

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 831
Lettre reçue le : 18/04/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: vide
PETITES CHOSES A SAVOIR: Catholique pratiquante quand ses traditions reprennent le dessus ✻ pense constamment à sa famille qui lui manque énormément ✻ couve une haine dévorante contre a peu près tout le monde ✻ déteste le monde et ses promesses horribles ✻ ne crois personne et surtout pas elle-même ✻ espère secrètement retrouver son frère ✻ n'a jamais oublié son premier amour ✻ est toujours vierge mais le garde au fond d'elle même ✻ a une dépendance secrète ✻ a énormément de mal à se faire des amis ✻ est terriblement timide ✻ cache un caractère fougueux et sans pudeur
LIENS:

Parchemin rédigé par Espérance Dilys, Dim 10 Aoû - 13:01

Pour une fiche non relue, tu as un sacré niveau de français !  :choupi: 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Parchemin rédigé par Contenu sponsorisé,
Revenir en haut Aller en bas

Pandora ›› Ex ungue leonem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» [MAJ] Pandora No Kokoro...
» Fiche de Pandora Hearts Abyss
» News de Pandora Hearts Abyss

 :: Dossiers acceptés-