Points des maisons
FER : 144 points
EMERAUDE : 25 points
RUBIS : 53 points
CRISTAL : 125 points
SAPHIR : 95 points
ENSEIGNANTS : 95 points
PERSONNEL : 25 points
FANTÔMES : 0 points

Voter pour nous



SUJET PRD
SUJET BAZZART
Les tatouages des combattants
RSS
RSS




Les tatouages des combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
DIRECTEUR
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 235
Lettre reçue le : 18/01/2014
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Vide
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS:

Parchemin rédigé par Elris, Dim 18 Mai - 12:55


❝ J'AI GRAVE MA VIE DANS MA PEAU, A JAMAIS
• sont magnifiques tes tatouages •




Les Combattants sont connus dans tout le monde magique comme défenseurs des sor'cières. On les reconnaît grâce aux multiples tatouages qu'ils portent et porteront tout au long de leur vie.
Le premier à apparaître est celui du Choix, c'est ce tatouage qui apprend au jeune homme qu'il est voué à être un Combattant. Rien ne prédestine une personne à avoir ce tatouage et rien ne le poussera à apparaître. L'apparition est complètement aléatoire et ne peut être maîtrisée, aucun sort, sor'tilège ou enchantement ne peut modifier l'apparition ou la disparition de ce tatouage, ni la favoriser. Il en est de même pour tous les autres.
Le tatouage du Choix se trouve autour du poignet du Combattant. Il s'agit d'un bracelet d'arabesques noires, aux reflets des couleurs des différentes maisons, où l'on peut apercevoir les animaux gardiens des maisons se mouvoir le long du bracelet. L'apparition est douloureuse, les jeunes hommes décrivent une sensation de brûlure intense directement suivie par un soulagement extrême. Une vive lumière blanche envahit la main du combattant et s'éteint une seconde plus tard, laissant apparaître le signe de leur nouvelle condition.
Le second tatouage est la marque de la promesse, qui entraînera l'apparition ou non de la marque de la Liaison. Pour autant, la Promesse est un rituel non obligatoire, qui permet au combattant de choisir s'il veut, ou non, passer sa vie à défendre une sor'cière. Ce tatouage est apposé par le Chef des Combattants après une cérémonie exclusivement réservée aux Combattants, il s'agit d'un "S" allongé dans la nuque aux couleurs de la maison qu'il protégera. Pour autant, personne ne sait comment cette couleur apparaît. En effet, le Chef des Combattants impose la promesse à l'aide d'un antique sor'tilège et, quelques secondes après, la couleur apparaît et sans que quiconque n'est besoin de le dire, le Combattant fraîchement marqué sait quelle maison il a rejoint.
Ainsi, dans le cas où le Combattant a passé la cérémonie de la Promesse, acceptant d'être Lié à une sor'cière, il verra, durant le reste de sa vie, un troisième et dernier tatouage apparaître. Celui-ci se déposera dans la paume de sa main usuelle, celle qu'il utilise préférentiellement pour écrire ou manier ses armes. Il s'agit d'une rose de la Couleur de la maison, au-dessus du nom de sa protégée. Son nom est rédigé en ancien langage et constitue son vrai nom. Il est impossible pour le Combattant de le lire à voix haute et donc de révéler le Vrai nom de la sor'cière et quiconque tentera de lire le nom gravée sur sa paume, lira le nom usuel de cette dernière. Tant que la sor'cière n'a pas choisi si elle était Ténèbres ou Lumière, la rose reste de la couleur de la maison, mais une fois que le Choix a été fait, la Rose prend alors une couleur très claire, aux reflets vert émeraude si la Lumière l'a emporté ou alors elle se fonce, prenant des reflets dorés si ce sont les Ténèbres qui ont été choisis. Dans les deux cas, le changement de couleur est source d'un picotement au creux de la main, moins important que celui qui s'empare de la main du Combattant lorsque la Liaison est établie, mais suffisamment pour qu'il soit ressenti.
Il existe pour autant un dernier tatouage, très rare et très douloureux à porter. Il s'agit du Vitalum Vitalis. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un tatouage démontrant que la sor'cière vient de mourir. Pour autant, les puristes s'accordent à dire qu'il s'agit de l'état où l'on se trouve entre la vie et la mort, mais les sor'cières ne peuvent pas se trouver dans cet état et la magie n'opère que quand la sor'cière tombe en cendres, imposant au Combattant la marque de sa perte. Certains, très rares, survivent à la mort de leur sor'cière. Et possèdent alors cette marque, accolée dans un endroit intime, personnel, propre à chacun, révélateur de leur plus grande faiblesse. Il est différent pour chaque gardien, ne prenant jamais la même forme, la même couleur ou la même calligraphie. On ne sait pas ce qu'il représente à la base, on sait seulement qu'aux yeux de chaque combattant il s'agit du plus bel instant qu'il a partagé avec sa sor'cière. Rendant le fardeau encore plus lourd à porter.

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas

Les tatouages des combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les tatouages des combattants
» Un pub anglais offre bière et tatouages à ses clients...
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Chaak Telzalcan
» Enfin ! Vous me connaissez ! Pas besoin de m'intituler !

 ::  :: Grimoires :: Grimoires du nouveau-