Points des maisons
FER : 144 points
EMERAUDE : 25 points
RUBIS : 53 points
CRISTAL : 125 points
SAPHIR : 95 points
ENSEIGNANTS : 95 points
PERSONNEL : 25 points
FANTÔMES : 0 points

Voter pour nous



SUJET PRD
SUJET BAZZART
Charlie ─ Tear the whole world down
RSS
RSS




Charlie ─ Tear the whole world down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 18
Lettre reçue le : 08/11/2014
Age : 24
Localisation : Entre Bellarosa et Pré-au-Lard.

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS: cf. fiche

Parchemin rédigé par Charlie E. Bishop, Sam 8 Nov - 19:04




je découvre mon don
ET DANS LES TÉNÈBRES BRILLE UNE LUMIÈRE, UN ESPOIR...
ils ont dit que j'étais une sor'cière




Mes parents m'ont baptisée CHARLIE ESTELLE & j'ai eu la chance de porter leur nom, BISHOP D'ESTREES. Mais habituellement, on m'appelle plutôt CHARLIE BISHOP J'ai eu mes premières règles à l'âge de DIX ANS et maintenant j'en ai VINGT. Ce fameux jour j'ai découvert que je n'étais pas celle que je croyais, que je possédais un don, fabuleux mais tellement terrifiant. On m'a dit que j'étais une Sor'cière. Mais moi j'vous dit que je suis plutôt enjouée, égocentrique, avide de connaissances, violente, polie, enfantine, soignée, fausse, aventurière, manipulatrice, ambitieuse, détachée, amusante, perturbée, cultivée, capricieuse... J'suis juste humaine, rien de plus. Mon familier est un renard.



MAIS J'AI BEAU DIRE Y A DES TRUCS BIZARRES QUI SE SONT PASSÉS,
j'crois devenir folle.


• Durant un voyage professionnel en France, monsieur Olyvar Bishop, petit employé de son état, fait la rencontre d'une héritière spoliée d'une partie de ses biens par des demi-frères qu'elle méprise. Sous ses abords innocents, Eglantine d'Estrées cache des trésors d'ingéniosité de plus qu'un opportunisme des plus aiguisés et, s'il n'est guère fortuné, elle perçoit très vite le potentiel de monsieur Bishop. Quelques jours lui suffisent pour le charmer ; une poignée de mois le laisse persuadé qu'il ne saurait vivre sans sa belle Française et il s'empresse de lui demander sa main. Durant les deux premières années de son mariage, le couple réside sur le domaine familial des d'Estrées, madame y mettant même au monde une petite Camille Victoire Bishop d'Estrées pour qui elle s'empresse de demander une double nationalité. Sa fille tout juste assez grande pour effectuer un tel voyage, Eglantine exige de son époux qu'il rentre au Royaume-Uni, une famille toute fraîche dans ses bagages et des rêves de succès ─ savamment distillés par madame ─ plein la tête.

• Poussé par l'ambition de son épouse, Olyvar s'élève rapidement au sein du Ministère des Affaires Etrangères jusqu'à être nommé à sa tête lors d'un remaniement. A la naissance de leur seconde fille, Charlie Estelle Bishop d'Estrées, le train de vie du couple s'est considérablement amélioré et, si elle offre la double nationalité à sa benjamine, Eglantine n'accorde plus guère d'importance à son héritage. Elle cesse d'ailleurs de s'exprimer en Français dans sa demeure ce qui, plus tard, rapprochera considérablement ses filles, Camille décidant d'instruire sa petite sœur afin qu'elle ait les mêmes chances qu'elle dans l'existence. Dans son enfance, Charlie ne manque donc de rien si ce n'est de la conscience que ce luxe n'est pas un dû mais bel et bien une chance.

• Durant trois longues années, Charlie est la petite dernière choyée qui siège en reine dans le cœur de ses parents comme dans celui de son aînée. La fin brutale de cette importance à laquelle elle a tant pris goût la laisse aussi vexée que perplexe ; elle, elle voulait un petit frère, pas d'une crevette qui viendrait la détrôner. Dès le départ, Clara Emilia Bishop d'Estrées est une merveille aux yeux de tous et une épine dans le pied de Charlie. L'enfant ne l'émeut en rien, ses pleurs comme ses rires la laissent indifférente et seuls les moments où elle semble avoir plus d'importance qu'elle lui font ressentir quelque chose. Ce n'est pas la jalousie à laquelle on pourrait s'attendre mais une incompréhension profonde : comment, alors qu'elle est une petite fille idéale, le monde peut-il lui préférer cette chose braillarde et couverte de bave? Dès lors, Charlie s'emploie à être une enfant modèle. Oubliés ses caprices et ses légendaires crises de colère, elle se montre polie, attentive, capable de s'habiller avec un soin presque dérangeant pour son jeune âge et si prompte à faire montre de son irréprochable éducation qu'elle amuse autant qu'elle charme les adultes croisant sa route. Ravie de ce succès, elle s'efforce de ne plus jamais laisser entrevoir la violence et la froideur qu'elle renferme.

• Malgré tous ses efforts, il lui arrive encore de se laisser déborder par ses véritables émotions. L'année où elle n'obtient pas le rôle principal dans le spectacle de l'école de danse, elle tranche les nattes de sa rivale pour se venger. Lorsque Clara récupère son vélo, il a beau être trop petit pour elle, elle s'empresse de la pousser de toutes ses forces et se délecte de voir le sang couler. Quand elle apprend que Camille ne pourra pas la suivre à Bellarosa, elle brise tous les bibelots de sa mère. Un échec, une trahison ou la simple constatation qu'elle n'est pas la favorite de ses proches la plongent dans une fureur telle qu'elle ne se contrôle plus et laisse libre court à sa violence naturelle. Avec le temps, elle a appris à mieux la canaliser mais quiconque la connaît intimement ne sera guère surpris de la puissance destructrice de sa magie.

• Après avoir découvert les plaisirs de la lecture, l'enfant voue une passion débordante et un brin obscure aux livres. Bien que son père profite de son peu de temps-libre pour l'amener dans les plus belles bibliothèques de Londres, Charlie refuse visiblement d'en emprunter un seul, plaidant qu'il lui suffit de les feuilleter sur place pour les apprécier. Il faut des mois avant que l'un de ses précepteurs réalise qu'elle connaît par cœur des ouvrages qu'elle est supposée n'avoir parcouru que brièvement. Informée, Eglantine assure une surveillance rapprochée de sa cadette et ─ au bout de presque un an de fraude ─, les vols de Charlie sont découverts. Du fait de son jeune âge et de son attitude habituellement irréprochable, il lui suffit d'assurer qu'elle ne voulait tout simplement pas avoir à les rendre mais n'osait pas réclamer qu'on les lui achète pour s'en tirer. Olyvar, se sentant en permanence coupable de délaisser sa famille pour son travail et fou d'amour pour ses filles, se laisse convaincre en un tour de main mais Eglantine demeure suspicieuse durant de longues semaines, obligeant la petite à se montrer plus proche de la perfection que jamais. Mais à la seconde où il est évident que sa mère a enfin avalé ses piteuses explications, elle se remet à dérober des in-folios en ne jetant plus son dévolu que sur les bibliothèques privées ou les librairies, évitant ainsi que son butin soit marqué du sceau de la municipalité.

• L'année de ses dix ans, Eglantine prend sa fille à part pour lui expliquer ce qu'implique le fait d'être une femme. Comme si elle n'attendait que cela pour éclore, la Rose de Charlie apparaît dans les mois qui suivent sans qu'elle s'en effraie le moins du monde. Là où tant de petites filles voient une bizarrerie, elle ne pense qu'à une distinction chargée de prouver à ses proches qu'ils ont eu tort de lui préférer Clara. Que cette dernière lui fasse remarquer que leur aînée n'en portait aucune ne lui fait en aucun cas ouvrir les yeux. Bien au contraire, cette audace la plonge dans une fureur telle que sa magie se déploie pour la première fois et que la robe de sa sœur s'enflamme. Le contrôle exercé par Charlie sur son comportement ayant débordé sur ses dons, des années de bridage sautent d'un seul coup et le feu semble impossible à stopper, même lorsque Camille déverse un sceau d'eau entier sur sa benjamine. Pétrifiée par la surprise, Charlie ne réagit que lorsque les hurlements affolés de sa sœur se transforment en cris de douleur. Les flammes s'évanouissent aussitôt et, pour la première et dernière fois de son existence, la Sor'cière se précipite pour réconforter Clara, passe même la nuit entière blottie contre elle, comme pour la rassurer. En réalité, l'incident a fissuré le masque de la fillette, lui faisant entrevoir la noirceur savamment dissimulée derrière son attitude modèle. En une poignée de secondes, elle réalise que ses crises et sa froideur ne sont pas de simples égarements mais bel et bien sa véritable nature s'échappant du carcan qu'elle s'impose en permanence. Le choc est tel qu'elle redoute de quitter Clara de peur qu'elle ne parte en cendres dès qu'elle aura les yeux tournés, offrant au monde la preuve de sa monstruosité. Quelques jours suffisent pourtant à l'apaiser et sa relation avec sa benjamine reprend son non-cours. Contrairement à celle-ci, elle ne repense d'ailleurs plus à cette affaire jusqu'au moment du Choix mais, depuis, l'image de volants roussis par les flammes peuple la plupart de ses cauchemars.

• A Bellarosa, Charlie apprend non seulement à contrôler sa magie mais également à se canaliser elle-même, que ce soit grâce aux cours ou aux clubs aquatique et de duels qu'elle a rejoint pour se défouler. Très vite, ses accès de violence s'estompent, ne faisant que de rarissimes apparitions, le plus souvent lorsqu'elle se trouve dans sa famille pour les vacances. De la même façon, il lui semble bien plus simple de se montrer intéressée par la vie de ses camarades lorsque celles-ci lui parlent des Sor'cières de leurs familles, des Combattants ou de toutes les histoires qui circulent sur ce qu'était Bellarosa avant l'arrivée des dragons. Petit à petit, son comportement de petite fille modèle devient une seconde nature qui se développe au point qu'elle semble amicale, enjouée voire un brin enfantine, amusante et bourrée d'énergie... Bref, qu'elle passe sans difficulté pour le genre de filles que l'on a envie d'avoir comme amie. Elle se rend bien compte qu'elle n'éprouve pas de réel intérêt pour ses camarades, qu'elle doit encore faire semblant de partager leurs joies et leurs peines lorsque cela ne la concerne pas. Cependant, il devient si simple pour elle de prétendre qu'elle finit par y croire elle-même, certaine qu'en réalité le monde entier joue à se montrer plein de considération et qu'il lui a juste fallu plus de temps pour dissimuler l'égocentrisme et le détachement propres à la nature humaine. Elle se façonne ainsi un groupe d'amies fidèles, sympathise avec quelques Combattants et employés de l'école, fréquente de temps à autres des garçons comme des filles qui peuvent l'aider à renforcer sa réputation ou à s'améliorer d'une façon ou d'une autre sans jamais être prise sur le fait. En bref, la petite fille modèle se transforme au fil des ans en jeune fille juste assez désobéissante pour ne pas éveiller les soupçons et beaucoup ferme simplement les yeux sur le fait qu'elle a les plus grandes difficultés à exécuter des enchantements de soins alors que ceux de destruction lui viennent naturellement.

• La seule fois où elle s'attire les réprimandes de l'école, elle n'est pas entièrement responsable. La fille qu'elle fréquente à ce moment-là est la promesse d'un accès aussi illégal que certain à la salle de bains des préfets et elle est toute proche de parvenir à son but lorsqu'un type se met à lui hurler des insanités à la table du petit-déjeuner. Elle découvre alors en même temps que le reste de la salle qu'elle n'est que la maîtresse et que monsieur n'est pas ravi d'être trahi, qui plus est avec une autre femme impliquée dans l'affaire. Ce n'est pas son genre de briser des couples et elle s'apprête à le lui dire lorsqu'une bordée particulière d'injures la fait déraper. Des années à être irréprochable, sa colère en est forcément décuplée et elle se met soudainement à le frapper de toute la force de ses petits poings, lui brisant le nez, avant de réaliser que ses ongles seront probablement plus efficaces. Le temps qu'un professeur intervienne, elle lui a déjà ravagé la moitié de la figure et il en aura pour des heures à l'infirmerie avant de ressembler à nouveau au petit crétin qu'il était. La violence de sa réaction surprend, inquiète, mais son passif au sein de l'école est à ce point parfait qu'elle n'écope que d'une longue période de retenues et d'aucun avertissement. En quelques mois, l'incident est oublié et elle redevient l'irréprochable Charlie Bishop.

• Pour elle qui ne se préoccupe au fond que d'elle-même et parfois de son aînée, la liaison a toujours semblé un brin exagérée, potentiellement risible quand certaines de ses camarades se mettaient à agir comme si le monde tournait autour de leur Combattant. A ses yeux, toutes se forçaient à agir ainsi pour coller à ce qu'on leur en avait dit mais aucune ne le ressentait vraiment... Jusqu'à ce qu'elle l'expérimente elle-même. Quelques mois après son seizième anniversaire, le cynisme de Charlie prend un sacré coup dans l'aile et elle en est tellement surprise que même les Sor'cières qu'elle avait le plus moqué n'ont pas le cœur à lui retourner son mépris. Pour tout dire, la force de ce lien l'effraie un peu et, dans les premiers temps, elle ne cesse d'essayer de se prouver qu'elle n'est pas atteinte à ce point-là, qu'elle conserve toute son indifférence. Après le Choix, néanmoins, elle réalise qu'elle est plus terrifiée à l'idée que son Combattant puisse la juger, voire l'abandonner, que par la profondeur de leur lien. Elle a beau savoir qu'ils risqueraient d'en mourir tous les deux, elle est persuadée qu'il ne peut que la mépriser et quel n'est donc pas son soulagement lorsqu'elle s'aperçoit qu'on ne lui avait pas menti : son Combattant se moque éperdument de son Choix, ne s'inquiète que de son état puisqu'il sait la douleur et le choc et la haine de soi. Depuis, elle s'efforce de s'accrocher à l'idée que cette relation prouve qu'elle n'est pas entièrement mauvaise, tout en sachant très bien que cela ne change rien, qu'il est contraint de mourir pour elle par des forces qui les dépassent tous, pas parce qu'il voit de la beauté au milieu de son âme tourmentée.

• Pendant que ses aînées découvrent la vie à Bellarosa, Eglantine Bishop apprend à vivre en la seule présence de sa petite dernière, Olyvar étant toujours aussi absent bien qu'il ne soit plus que député. L'absence de Charlie semble avoir apaisé Clara qui s'ouvre peu à peu et abandonne sa réserve habituelle. Pour le plus grand bonheur de sa mère, elle se révèle enjouée, intéressée par tout et d'une profonde gentillesse. Sa fraîcheur et son envie de tout découvrir enchante Eglantine, satisfaite de pouvoir enfin créer un lien fort avec l'une de ses filles, l'exclusivité de Camille et Charlie l'ayant toujours frustrée. La petite demande assez vite de ne pas être éduquée par des précepteurs comme ses aînées mais de rejoindre une école publique normale. Malheureusement, à l'adolescence, les fragilités de la jeune fille refont surface : sentiment d'exclusion face au lien unissant ses sœurs, avidité d'entrer dans les bonnes grâces de Charlie au point de se laisser martyriser pour lui plaire, fascination pour les flammes et la douleur... Elle se laisse vite entraîner dans une relation malsaine dans laquelle elle est totalement dominée. L'été de ses quinze ans, elle tente de demander conseils à ses sœurs, notamment à Charlie que rien ne semble jamais atteindre et qui est, au fond, la cause de ses troubles. Contrairement à elle, elle n'a jamais oublié cette nuit blotties l'une contre l'autre, enfin proches comme elle l'avait toujours rêvé. Ni le rejet, brutal, dès le lendemain de l'incident. Celui-là, elle l'avait surpassé mais, à quinze ans, elle est plus fragile que jamais et ne supporte pas le regard indifférent de la Sor'cière qui ne la voit même pas, ne lui répond que part un sourcil haussé en signe d'agacement. Et finalement, c'est là toute l'aide dont elle avait besoin pour s'extirper de ce simulacre de relation qu'elle ne cesse de reproduire avec autrui.

• Quelques jours avant son Choix, Charlie reçoit une lettre dans laquelle les mots sont soit indéchiffrables parce qu'écrits d'une main tremblante, soit illisibles parce que noyés sous des traînées de sanglots. Elle finit tout de même par saisir que Clara, tout juste âgée de quinze ans, s'est enfuie de la demeure familiale depuis trois jours et n'est toujours pas revenue. La nouvelle la surprend un peu ─ étant la favorite, elle n'avait aucune raison de vouloir partir ─, mais ne l'atteint guère. Quelque part, elle s'en trouve même contentée ; Clara partie, elle redevenait la petite dernière favorisée par tous. Ce qu'elle ne prend pas en compte, c'est la détresse de ses parents, la peur qui se distille petit à petit au sein de leur foyer ─ monsieur est de nouveau Ministre, de l'Intérieur cette fois, et les ennemis sont nombreux à vouloir l'atteindre ─, ainsi que les reproches que tous se font mutuellement. La première fois qu'Eglantine laisse échapper d'une voix blanche que Charlie n'a jamais aimé sa sœur et que celle-ci a dû le sentir, elle en est estomaquée. Certes, Clara n'est au mieux qu'une présence dans la demeure familiale, au pire une nuisance, mais en quoi cela importe-t-il? La culpabilité, le ressentiment et le deuil de ses parents la laissent ahurie, elle n'envisage même pas que l'on puisse être atteint à ce point par l'absence d'une autre personne.
Trois ans plus tard, Clara n'est toujours pas revenue mais a tout de même fait parvenir une carte postale à ses parents pour les assurer de son bien-être et leur demander de ne pas s'inquiéter pour son avenir. Tous ignorent où elle peut être mais seule Charlie s'en moque, oubliant parfois que cette sœur existe seulement.

• Comportement aussi faux qu'agaçants de perfection, crises de nerfs et vol à l'étalage n'ont aucune influence sur sa relation avec Camille. Si elle n'approuve guère et n'est jamais dupe de l'attitude de sa cadette, cette dernière considère que leurs liens étroits sont la seule chose qui puisse aider Charlie à se stabiliser. Elle prend donc sur elle chaque fois qu'elle perçoit l'indifférence, la violence et le chaos, ferme les yeux sur les petits méfaits pour que ses reproches lors des grands fassent plus d'effet, apaise les doutes de leur mère et tente par tous les moyens de faire comprendre à leur père que sa petite Charlie a besoin d'une aide qu'ils ne peuvent lui offrir. Sans la juger sociopathe, Camille voit bien que cette sœur qu'elle aime tant est psychologiquement déstructurée et qu'elle doit être prise en mains avant que les choses ne dérapent. Son départ pour Bellarosa met un terme à ce projet mais elle se refuse à l'abandonner à ses démons. Elle a beau n'avoir que seize ans lorsque la Rose de Charlie apparaît, elle renonce à tous ses rêves d'adolescente pour se concentrer sur son nouveau projet : intégrer Bellarosa à son tour, coûte que coûte. Elle se fait donc embaucher comme femme de ménage le temps de terminer ses études, à la plus grande joie de Charlie, déboussolée par l'absence de son aînée. Ayant hérité de l'ambition de leur mère, Camille postule en tant que professeur sitôt son diplôme obtenu et profite de ses cours pour surveiller de près sa petite sœur, renforçant ainsi leurs liens et les rendant encore plus inséparables qu'auparavant.

• En dépit de cette promiscuité, Charlie refuse de passer sa dernière journée de Sor'cière neutre en compagnie de Camille. Convaincue qu'il ne lui faudrait pas attendre longtemps puisque les rumeurs voulaient que celles choisissant la Lumière subissent l'épreuve à l'aube, elle ne voit pas l'intérêt d'exiger que sa sœur quitte ses cours pour lui tenir la main. De toute façon, elle refuse de montrer à quiconque la terreur qui l'habite à l'idée de ce changement drastique. Pourtant, il lui apparaît très vite qu'elle a commis une grave erreur lorsque midi sonne et qu'elle n'a toujours rien vu venir. A moins que le Choix ne fasse en réalité aucun effet et que les histoires n'existent que pour les forcer à être solennelles? Ce n'est qu'en fin d'après-midi que les réponses à ses doutes lui sont fournies : le Choix n'est que souffrance aveuglante et les rumeurs de pieux mensonges l'ayant laissée espérer un avenir meilleur, débarrassé de ses sombres pulsions. Lorsqu'elle émerge enfin de son univers de douleur, le crépuscule n'est pas même encore là qu'elle s'enfonce sur le chemin des Ténèbres. De ce qui a suivi, elle n'a aucun souvenir. D'une manière ou d'une autre, elle a rejoint sa chambre, repoussée Camille qui l'y attendait, et s'est blottie sous ses draps avec dans l'idée d'y rester jusqu'à ce que la mort l'emporte loin de ce cauchemar dans lequel le monstre lui ressemblait traits pour traits.



J'VOUDRAIS BRILLER COMME UNE ETOILE MAIS J'AI PEUR QU'ON ME
perde de vue si jamais le ciel se voile


• Charlie est la cadette d'une famille de trois filles. Si elle est très proche de son aînée, son regret de ne pas avoir de frère a rendu compliquées ses relations avec sa benjamine. Sans se détester, Charlie et Clara n'ont jamais été que de vagues connaissances l'une pour l'autre et qu'elle disparaisse n'a donc pas vraiment atteint la Sor'cière. Son attitude ainsi que son désintérêt pour les jérémiades permanentes de ses parents l'ont rapidement éloignée d'eux mais elle continue néanmoins de leur rendre des visites aussi moroses que gênantes, emplies de silences et d'incompréhension mutuelle.

• D'après Camille, c'est ce manque de réaction qui a scellé son orientation lors du Choix mais la jeune femme n'en est pas aussi certaine. Bien qu'elle ait toujours du mal à accepter d'être membre des Ténèbres, elle n'est pas hypocrite et réalise bien que sa nature l'a toujours poussée à se montrer moins "humaine" que son entourage. Avec le recul, elle sait pertinemment que la plupart de ses réactions ont souvent été forcées, arrachées à son corps défendant par la pression sociale et des années de discours bien-pensant de la part de ses parents. A vrai dire, elle n'arrive pas à se souvenir d'une seule fois où elle ait été touchée par quelque chose qui ne la concernait pas directement.

• Un tel manque de sensibilité pourrait laisser croire que Charlie n'est en rien intéressée par autrui mais c'est partiellement faux. Si elle n'est que fausseté lorsqu'il s'agit de se préoccuper d'eux, elle est cependant très au courant de ce qu'ils peuvent lui apporter et n'hésite jamais à s'en servir. Outre les liens qu'elle s'efforce de former avec des gens pouvant lui ouvrir les portes d'une vie de réussites, elle prend également un soin méticuleux au choix de ses partenaires. Et à force de ne s'engager qu'avec des gens pouvant lui être utiles d'une façon ou d'une autre, elle ne sait plus très bien ce qui est inné ou a été forgé inconsciemment pour convenir à ses besoins : de son orientation véritable, elle ignore tout, mais n'a semble-t-il jamais éprouvé d'inconvénients à la grande diversité de ses partenaires. De ce fait, elle assume généralement être pansexuelle bien qu'aromantique au possible... Tout du moins en privé, puisqu'elle sait les avantages à apparaître comme un couple de pouvoirs aux yeux du monde.

• Même si cela lui sert pour parvenir à ses fins, Charlie a de tout temps aimé apprendre. Passionnée par les livres et les découvertes, elle peut passer de longues heures à faire des recherches sur un sujet qui ne lui servira jamais dans l'existence. Excellente élève, elle a souvent passé ses examens avec une désinvolture enrageante pour ses camarades mais, aussi étonnant que cela puisse paraître étant donné sa nature profonde, elle n'en a strictement jamais tiré la moindre fierté. A ses yeux, être éduquée et cultivée est la moindre des choses et elle n'a jamais vraiment compris que les gens l'admirent, l'envient ou la détestent pour ses connaissances. Pour tout dire, il lui arrive même de se montrer des plus condescendantes envers les gens moins chanceux ou moins motivés qu'elle, et donc moins intellectuels.

• A force de s'imposer d'être quelqu'un de bien, la jeune femme avait fini par sincèrement penser qu'il s'agissait là de sa véritable nature et le Choix fut une expérience des plus traumatisantes. Outre la douleur physique écrasante, la violence psychologique fut telle qu'elle refusa de s'alimenter pendant plusieurs jours, demeurant cloîtrée au fond de son lit, trop choquée pour verser la moindre larme. Même l'insistance de son aînée et les nombreuses lettres de ses parents ne purent la sortir de sa catatonie et seule la faim finit par avoir raison de sa réclusion. Si durant sa convalescence elle avait parfois envisagé de tout faire pour prouver que le Choix était faussé, elle revint à la vie déterminée à se moquer des commentaires chuchotés sur son passage et à assumer pleinement cette révélation... sans pour autant changer son comportement! L'écart entre celui-ci et sa nature profonde en trompent plus d'un et laissent plus que perplexe quiconque a vu sa magie à l'oeuvre, cette dernière étant particulièrement destructrice alors que Charlie elle-même se montre agréable ad nauseam. Un temps, on la soupçonna d'agir ainsi pour perturber les Sor'cières ayant choisi différemment et ainsi endormir leur méfiance pour mieux les détruire mais il n'en est rien. La demoiselle est juste si bien habituée à porter ce masque qu'elle ne parvient tout bonnement pas à le laisser tomber pour embrasser sa vraie nature.

• Pour tout dire, cette différence presque schizophrène entre ce qu'elle montre et ce qu'elle est s'avère un vrai problème pour la Sor'cière. Bien qu'elle parvienne le plus souvent à mener son bonhomme de chemin sans penser aux Ténèbres, les moments où elle prend à nouveau conscience du paradoxe qu'elle est l'emplissent d'angoisse au point qu'elle en soit devenue particulièrement anxieuse. Parfois, la peur d'être folle ─ comment expliquer autrement qu'elle semble si bonne alors que son fond est si noir? ─ entraîne des crises de panique d'une violence inouïe qui la laissent avide de faire autant de mal que possible autour d'elle pour qu'enfin le vide de son cœur s'échappe par tous les pores et prenne le dessus sur sa personnalité. Mais la force de l'habitude ainsi qu'un désir assez inconscient d'être bien vue l'empêchent d'aller jusqu'au bout et elle reprend une vie sur le fil, jusqu'à la prochaine crise.

• Depuis sa plus tendre enfance, Charlie est très sportive. Seule Sor'cière de sa famille, elle est passionnée par les sports moldus et a longtemps pratiqué le football avant qu'il s'avère trop compliqué de concilier l'idée d'une carrière professionnelle et une vie à Bellarosa. Elle a également testé l'escalade, la boxe, la danse et la gymnastique avant de s'intéresser au club aquatique de l'école. Sans y briller, elle a fini par atteindre un niveau correct et y prend un réel plaisir puisqu'il s'agit du seul moment où elle se moque bien de ce qu'elle et sa magie sont vraiment.

• Lorsqu'elle était plus jeune et ne se formait pas encore à son futur métier, elle profitait de ses vacances passées dans le monde moldu pour s'exercer à toutes sortes d'emplois et améliorer aussi bien son expérience que son compte en banque. De femme de ménage à palefrenière en passant par un été en tant que jeune fille au pair temporaire, elle a enchaîné les situations et les découvertes plus ou moins agréables sur ses compétences. A l'époque, elle n'envisageait cela que comme une façon de découvrir le monde de ses proches avant de rallier le sien propre mais, à présent, elle hésite de plus en plus à plaquer sa vie de Sor'cière pour se fondre dans la masse des gens normaux. Au moins, parmi eux, aucun ne s'intéressera à la signification réelle de la couleur de sa Rose ou de celle que prennent parfois ses rétines. Certes, cela ne changera rien à son manque profond d'humanité mais le dissimuler sera bien plus simple.




j'suis derrière l'écran


YOPLA ; moi c'est Samhain ou Envoleuse ou tout simplement Sam ; j'ai encore des dents de lait & un cerveau ramolli en plus. J'ai aussi un dalek en peluche, & attention, j'ai même pas peur de m'en servir En fait on m'a traînée de force sur le forum. J'le connaissais absolument pas, maman j'ai peur j'sais pas où j'uis. Oh et puis j'vous aime fort, la preuve j'ai fais l'élève sage j'ai lu le règlement, quel règlement? Arrow ♥️


(c) MEI SUR APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 42
Lettre reçue le : 04/11/2014
Localisation : Dans le château! 8B

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Violon, et c'est tout 8D
PETITES CHOSES A SAVOIR: Palimpseste.
LIENS:

Parchemin rédigé par Midona Warriors, Sam 8 Nov - 19:09
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 831
Lettre reçue le : 18/04/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: vide
PETITES CHOSES A SAVOIR: Catholique pratiquante quand ses traditions reprennent le dessus ✻ pense constamment à sa famille qui lui manque énormément ✻ couve une haine dévorante contre a peu près tout le monde ✻ déteste le monde et ses promesses horribles ✻ ne crois personne et surtout pas elle-même ✻ espère secrètement retrouver son frère ✻ n'a jamais oublié son premier amour ✻ est toujours vierge mais le garde au fond d'elle même ✻ a une dépendance secrète ✻ a énormément de mal à se faire des amis ✻ est terriblement timide ✻ cache un caractère fougueux et sans pudeur
LIENS:

Parchemin rédigé par Espérance Dilys, Sam 8 Nov - 19:33
Rebienvenue chez toi mon esclave adoré, ma fabuleuse coéquipière
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 529
Lettre reçue le : 02/07/2014
Age : 47

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Chocogrenouille
PETITES CHOSES A SAVOIR: Professeur d'armement.
LIENS: cf. fiche

Parchemin rédigé par D. Cináed Dawlish, Sam 8 Nov - 19:53

Merci à vous deux

FLOOOO J'avais envie d'une Sor'cière complexe, comme ça j'pourrais avoir des liens avec plus d'entre-vous sans me torturer la tête pour trouver d'où Cin' accepterait de vous parler
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 831
Lettre reçue le : 18/04/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: vide
PETITES CHOSES A SAVOIR: Catholique pratiquante quand ses traditions reprennent le dessus ✻ pense constamment à sa famille qui lui manque énormément ✻ couve une haine dévorante contre a peu près tout le monde ✻ déteste le monde et ses promesses horribles ✻ ne crois personne et surtout pas elle-même ✻ espère secrètement retrouver son frère ✻ n'a jamais oublié son premier amour ✻ est toujours vierge mais le garde au fond d'elle même ✻ a une dépendance secrète ✻ a énormément de mal à se faire des amis ✻ est terriblement timide ✻ cache un caractère fougueux et sans pudeur
LIENS:

Parchemin rédigé par Espérance Dilys, Sam 8 Nov - 20:02

T'as bien raison ! J'pense j'vais me lancer aussi dans la réalisation de mon petit perso que j'ai en tête mais c'est pas du tout une bonne idée
J'ai vraiment hâte de voir ton perso
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 552
Lettre reçue le : 13/06/2014

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Un paquet de Dragées Suprises
PETITES CHOSES A SAVOIR: Liée à Andrew Dickson - Lumière - Don de voyance -
LIENS:

Parchemin rédigé par Hannah L. Hodge, Sam 8 Nov - 20:05
SAM
Mais comme tu gère! Je t'adule tu sais? Je veux absolument un lien avec elle!
Et Flo'... Lance toi, la décadence des DC, c'est top quoi What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 18
Lettre reçue le : 08/11/2014
Age : 24
Localisation : Entre Bellarosa et Pré-au-Lard.

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS: cf. fiche

Parchemin rédigé par Charlie E. Bishop, Dim 9 Nov - 1:40

Hinaaaaa

Evidemment qu'on aura un lien sperman: Et Flo, rejoins-nous, laisse-toi emporter par la tentation, fais-nous un DC de la mort qui tue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 99
Lettre reçue le : 19/07/2014
Localisation : Au château

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: une chocogrenouille, un paquet de dragées surprises.
PETITES CHOSES A SAVOIR: Prof' de Sor'tilèges
LIENS: Cf fiche

Parchemin rédigé par Rowena Levsky, Mar 11 Nov - 12:46
Re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 529
Lettre reçue le : 02/07/2014
Age : 47

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Chocogrenouille
PETITES CHOSES A SAVOIR: Professeur d'armement.
LIENS: cf. fiche

Parchemin rédigé par D. Cináed Dawlish, Sam 15 Nov - 21:52

Merci Rowi

Désolée du délai, j'ai vraiment pas eu le temps cette semaine :nul: J'hésite aussi sur la meilleure manière de gérer ma fiche, sachant que j'étais décidée à faire une super histoire mais que je manque totalement de temps pour l'écrire... Bref, j'y réfléchis mais j'ai le perso bien en tête donc la petite Charlie arrivera à Bellarosa sperman:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 552
Lettre reçue le : 13/06/2014

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Un paquet de Dragées Suprises
PETITES CHOSES A SAVOIR: Liée à Andrew Dickson - Lumière - Don de voyance -
LIENS:

Parchemin rédigé par Hannah L. Hodge, Lun 17 Nov - 0:19
Quelle fiche incroyable! Tellement bien écrite, et le caractère de Charlie est vraiment très intéressant! Tu vas vraiment t'amuser à la développer en rp, je pense
Et dire que tu as fini avant que je ne finalise celle de Ruth...
Bref, rien à redire, j'adore, je suis fan, file tout de suite remplir le questionnaire de répartition! :diablotin: :luv:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 18
Lettre reçue le : 08/11/2014
Age : 24
Localisation : Entre Bellarosa et Pré-au-Lard.

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE:
PETITES CHOSES A SAVOIR:
LIENS: cf. fiche

Parchemin rédigé par Charlie E. Bishop, Lun 17 Nov - 16:11

Aaaawwww

Contente qu'elle te plaise J'y vais de ce pas, avant qu'on me fouette
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Hiboux envoyés : 552
Lettre reçue le : 13/06/2014

DOSSIER SCOLAIRE
INVENTAIRE: Un paquet de Dragées Suprises
PETITES CHOSES A SAVOIR: Liée à Andrew Dickson - Lumière - Don de voyance -
LIENS:

Parchemin rédigé par Hannah L. Hodge, Lun 17 Nov - 17:35
Héhé, Cristal, ma belle
J'espère que ça te convient
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Parchemin rédigé par Contenu sponsorisé,
Revenir en haut Aller en bas

Charlie ─ Tear the whole world down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « One day it would just drop out of the sky and tear down your world » [PV: Melo'!]
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

 :: Dossiers acceptés-